Semaine de l’industrie à Ambert : la contribution du département du Puy-de-Dôme.


Bel ensemble de manifestations pour mettre l’industrie à l’honneur dans un canton où plus de 40 % de l’emploi salarié relève justement de l’industrie. Nous étions invités ce soir à la manifestation de clôture de cette semaine.

Début de soirée très théâtral et de bon aloi pour s’interroger de façon humoristique – mais pas que – sur l’entreprise et son environnement socio-politique. Mission accomplie pour les 3 comédiens dont on a cru comprendre qu’ils avaient été quelques part, à un moment de leur vie, industriellement modifiés. Bravo ! Et en plus nous avons appris que monsieur Bienvenue, le fils de l’industriel décédé candidatait à la mairie d’Ambert après avoir repris l’entreprise familiale : un scoop !

IMG_0183 (3)

La table ronde qui a suivi, associant industriels, élu de la CCI, acteurs de la formation, salarié, présidente de fédération de parents d’élèves et président d’intercommunalité a été l’occasion de rappeler un certain nombre de principes simples – merci Xavier ! – et de valeurs – Merci Frédéric ! – qui devraient fonder la réflexion de chacune des parties prenantes.

Une belle soirée donc à laquelle les conseillers départementaux du canton d’Ambert n’hésitent pas à s’associer en rappelant que, même si la compétence économique a été transférée aux régions, le département n’en demeure pas moins un acteur de proximité indispensable :

  • L’industrie, ce sont des matières premières et des produits transformés qui sillonnent les routes du canton : rappelons à l’occasion que, dans un virage, l’usure provoquée par un 35 tonnes équivaut au passage d’1 million de voitures… C’est la raison pour laquelle nous nous battons pour un véritable désenclavement du dernier canton puydômois qui ne l’est pas : le nôtre ! L’investissement devra être à la hauteur des enjeux pour nous ouvrir enfin à l’espace rhônalpin : au moins 30 M d’euros. Aujourd’hui 6 M seulement sont sur la table. C’est insuffisant.
  • Les communications sont essentielles : le département s’est engagé il y a des années dans la couverture de téléphonie mobile en construisant localement des pylônes qui lui appartiennent en propre. Au sein de la régie numérique, le département s’est engagé dans un ambitieux programme de fibrage, en partenariat avec les autres collectivités locales.
  • L’infrastructure de services n’est pas négligeables : services sociaux, collèges, divisions routières départementales, assistance technique aux communes, soutien aux associations nous accompagnent au quotidien, mais sont aussi des viviers d’emplois pour les conjoints des salariés de l’industrie. A ce titre le département est l’un des principaux employeurs du canton.

C’est donc avec détermination que Valérie Prunier, moi-même, et derrière nous toute la collectivité départementale, apportons notre contribution à cet engagement industriel tout au long de l’année.

Merci donc aux services de l’Etat d’avoir mis à l’honneur l’une des richesses de ce canton : A nous tous de nous mobiliser !

 

Une réflexion au sujet de « Semaine de l’industrie à Ambert : la contribution du département du Puy-de-Dôme. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s