Conseil de surveillance de l’hôpital d’Ambert : des raisons d’être rassuré quant à l’avenir du SMUR ?


Signalisation alerte météoAprès avoir été alertée par plusieurs membres du personnel de l’hôpital, je suis repartie du conseil de surveillance où je siège en tant que représentante du Président Gouttebel plutôt soulagée étant donné que jamais l’idée saugrenue de réduire les missions du SMUR en fermant ce service la nuit n’a été évoquée….

Saugrenue à plus d’un titre :

à l’heure où l’ on procède à une remise à plat territoriale et organisationnelle du SDIS avec la fermeture de centres d’intervention qui risque d’induire une diminution du nombre de pompiers volontaires….plus l’instauration d’une tarification pour les interventions  jugées abusives….Qui peut assurer que l’égalité des chances à l’accès aux soins de premiers secours sera préservée ?

d’autre part nous avons un site classé SEVESO sur notre territoire, d’où l’importance de conserver un service d’urgences opérationnel.

Mais la fermeture de nuit n’a pas été évoquée, du moins PAS au sein du conseil de surveillance, alors, pourquoi s’inquiéter ?

Parce que l’on sait que demander poliment à l’ARS d’accorder ENFIN l’enveloppe financière due depuis 10 ans au titre du fonctionnement du SMUR  ne suffira peut-être pas. A chaque fois le bras de fer qui s’engage a une issue incertaine, on est dans un dialogue de sourds…..

Alors on organisera une table ronde impliquant tous les élus du territoire, il faut bien essayer par tous les moyens dont on dispose d’alerter les organismes d’Etat et la population. Souhaitant simplement que la mobilisation soit FORTE et pas molle comme dans le dossier du scanner !

Dans ARS, le « R » signifie bien Région ? C’est peut-être de là que pourrait provenir le seul levier pertinent pour lever tous les obstacles…..

Enfin les communiqués de presse ne sont pas toujours les meilleurs moyens : certes on informe la population que cette situation nous préoccupe, mais on prend le risque de froisser aussi certaines personnes peu ravies d’apprendre qu’elles vont être destinataires de courrier par cette voie….Seule lueur d’espoir, on apprend par ce même article que la directrice de l’hôpital de Brioude est elle plutôt optimiste : un système de per équation serait à l’étude et aurait été présenté au siège de l’ARS début mars à Lyon.

Mais visiblement Ambert n’a pas été conviée…

A nous tous de rester vigilants et à l’écoute de tous ceux qui mettent tout en œuvre afin de garder un système de soins de premiers recours digne de ce nom .

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s