Valcivières, c’est Supeyres !


ValcivièresLe Cheveyrand veille jalousement sur son territoire, c’est bien connu. Qui ne se souvient pas de la potion du maire ?  il en a livré la recette lors de l’inauguration de la salle des fêtes restaurée : http://ambertaucentre.org/2013/06/08/la-potion-dandre-voldoire/

C’est pourquoi le Cheveyrand, s’il est accueillant avec le nouvel arrivant, regarde avec une certaine méfiance ceux qu’il soupçonne de vouloir contrôler les hautes terres du Forez : Parc Naturel Régional Livradois-Forez, Services de l’État et autres. Il est nécessaire de rendre la liberté aux élus locaux.

Nmichel sauvade Valcivièresous avons rassuré les élus présents : il se trouve que, membre du bureau du Parc et siégeant à la Commission des sites et des paysages de la Préfecture, les dossiers sensibles sont des dossiers que je suis amené à suivre directement. Et ce n’est pas comme conseillers départementaux que nous serons moins attentifs et moins présents, au contraire. Élue, Valérie PRUNIER intégrera évidemment le comité syndical du Parc à mes côtés, au titre du Conseil départemental.

La rencontre a été également l’occasion d’expliquer que les élus du Parc Naturel ont repris la direction : j’en veux pour preuve l’action en faveur des sports mécanisés. Pari a été pris que le Président du Parc remettrait un trophée lors de la prochaine Rand’Auvergne (Tony, je compte sur toi !). L’augmentation du montant de la participation des communes a été également évoquée, chiffres à l’appui.

Au delà soucieux de l’avenir les élus de Valcivières s’inquiètent vis à vis de l’urbanisme et d’un PLUI qui ne peut donner satisfaction à des espaces ruraux, cherchent à lutter contre l’enclavement et souhaitent promouvoir le territoire.michel bravard

A ce propos, Michel BRAVARD qui nous avait expliqué que, par souci d’économie, si nécessaire, ça ne posait pas de souci de fermer la route du col des Supeyres après la « patte d’oie » a rencontré un certain succès : Michel, si tu passes du côté de Valcivières, prend les bottes et la pelle pour déneiger, les cheveyrands t’attendent… Sans côté le snowkite, ce sont quand même 1600 skieurs sur l’année, ou 20 000 € de retombées économiques sur le snowkite…

Valérie PRUNIER,  Claire RICHARD et Daniel BARRIER ont respectivement abordé les enjeux du maintien des personnes à domicile, de l’attractivité du territoire d’Ambert pour les jeunes couples et, encore une fois, les questions de dessertes routières. C’est maintenant une habitude lors de chacune de nos réunions les mêmes questions se reposent.

A nous d’y apporter les meilleures réponses !

Valcivières

Une réflexion au sujet de « Valcivières, c’est Supeyres ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s