Voeux de la municipalité à Doranges : on ne retiendra que le meilleur…


Les vœux à Doranges sont toujours un moment de plaisir tant les participants sont nombreux et les échanges plaisants. Depuis 2015 le maire a toujours souhaité nous associer en tant que conseillers départementaux à cette sympathique manifestation et nous y invite même à prendre la parole, ce que nous avons toujours accepté avec plaisir ; c’est loin d’être le cas dans toutes les communes et ce n’est absolument pas une obligation de notre point de vue pour qui que ce soit ; A Marsac en Livradois, par exemple, aucun élu extérieur n’est associé aux voeux , la cérémonie se déroule « entre Marsacois ».

Bernard PASTEL – quelle mouche l’a piquée ? – a conclu son discours, fort intéressant par ailleurs, en expliquant que cette année il ne donnerait pas la parole au conseiller départemental car « la commune n’a pas demandé de subvention au Département et n’a donc pas reçu de financement de celui-ci« .

Inutile de dire que ma réaction a été proportionnelle à mon étonnement face à cette remarque particulièrement choquante : le maire a donc entendu de ma part que s’il concevait les relations avec le Conseil départemental à la seule lecture des sommes reçues, sa vision clientéliste était totalement erronée et inadmissible. Je lui ai demandé si la longueur du discours attendu était proportionnel à la somme reçue…

Inutile de dire également que, au moment de partir, j’ai pris la peine de vérifier les sommes reçues par la commune cette année du Département du Puy de Dôme, étant très étonné que rien n’ai été attribué. Il n’a pas fallu chercher très loin :

Commission permanente du 9 septembre :

  • 4368 € pour de la voirie communale au titre du FIC
  • 3207 € pour la création de places pour personnes à mobilité réduite, au titre du FIC également.

Commission permanente du 8 juillet :

  • 7430,35 € au titre du fonds de péréquation départemental constitué des taxes additionnelles aux droits d’enregistrement ou de la taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux .

Sans creuser davantage et sans parler ici évidemment de l’entretien des routes, du déneigement, des subventions aux associations, des aides sociales, à l’isolation, à la gestion des boisements et autres pour les habitants de la commune.

Bref, ce qui avait à être dit à été dit et nous acceptons bien entendu les excuses du maire qui a fini par reconnaître ce que l’on va considérer comme une maladresse… Par chance, notre soutien aux communes n’est pas conditionné par les voix qu’elles ont apportées à notre élection en 2015 ; de mémoire, heureusement pour Doranges… je n’aurai pas la curiosité de vérifier.

En tout état de cause, ceci ne nous empêchera pas d’être aux côtés de la commune et de ses habitants qui se battent pour développer Doranges : la commune a gagné de la population et les travaux d’un multiple rural sont en cours d’achèvement. Nous retiendrons donc ces bonnes nouvelles pour Doranges et le canton d’Ambert. Car le Département ne peut que se réjouir du dynamisme des communes qui le composent.

A défaut d’avoir pu les exprimer de vive voix, nous adressons donc aux habitants de Doranges nos meilleurs vœux de santé et de prospérité pour 2020, car finalement, ce qui compte pour nous, c’est bien cela.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s