Hommage au commandant Roger VERSINI, ambertois ayant combattu avec Normandie-Niemen.


Dans le cadre des cérémonies de recueillement et du souvenir à la Mémoire de Normandie-Niemen un hommage a été rendu au commandant Roger VERSINI, le lundi 20 juin 2017.

Comme conseillers départementaux nous avons été associés à cette cérémonie avec les élus ambertois, la Directrice de l’Office National des Anciens Combattants représentant la Préfète du Puy de Dôme, le Souvenir Français, les représentants des associations d’Anciens Combattants et les représentants de l’aéro-club en présence de membres de la famille de Roger VERSINI.

Voici le texte du Lieutenant-colonel (er) Dominique CHEVALIER, Délégué général du Souvenir Français du Puy-de-Dôme :

« A l’occasion du 75 anniversaire de la création de cette unité, l’association Le Souvenir Français a décidé de rendre hommage cette année à ses pilotes et à ses mécaniciens .

Nous nous sommes associés au Corps Préfectoral et aux associations de l’Armée de l’Air pour leur rendre les honneurs qui leurs sont dûs et pour nous recueillir un instant sur leurs tombes.

Tous ces Soldats étaient volontaires et ont été engagés en Russie et sur le front de l’Est dès mars 1943 dans cette unité d’aviation de chasse créée par le Général de Gaulle qui prendra à la fin de la deuxième guerre mondiale le nom de « Normandie-Niémen »

C’est leur Mémoire qui nous rassemble aujourd’hui..

Au nom du Devoir de Mémoire et de la transmisson du Flambeau aux jeunes générations, nous perpétuons le Souvenir de tous ceux qui ont versé leur sang pour défendre notre Pays et les valeurs fondamentales de la République française, la Liberté, l’Egalité et la Fraternité.

Tous ont servi la France et ont fait preuve de courage, de don de soi et d’abnégation jusqu’au sacrifice suprême. Ils méritent notre Reconnaissance et notre Respect.

« A nous le Souvenir, à eux l’immortalité »

Eléments de biographie fournis par le Souvenir Français :

 Commandant Roger Versini (Ambert- 63)

Né 28 novembre 1919 à Ambert (Puy de Dôme)

Décédé le 11 décembre 1966 (47 ans)

  • Chevalier de la Légion d’Honneur et Médaille Militaire
  • Croix de Guerre 1939-45
  • Médaille Coloniale
  • Ordre de la Guerre pour le Salut de la Patrie (URSS)
  • Médaille de la Victoire (URSS)

Il s’engage dans l’Armée de l’Air pour 3 ans le 20 avril 1938 à Souk-Ahras (Algérie) au titre du Bataillon de l’Air 127 à Avord. Nommé Sergent le 10 décembre 1938 il suit plusieurs affectations ; Ecole d’Istres le 4 janvier 1939, GAO 585 à Sétif le 19 juillet 1939 et GB 11/23 à Meknès le 4 décembre 1940. Réengagé pour 1 an le 20 avril 1941 et le 20 avril 1942, il est successivement muté à la base Ecole de Kasba-Tadla (Maroc), le 7 décembre 1942 puis au GT 111/15 « Maine » à Oujda le 7 janvier 1943 et enfin au Centre d’lnstruction à la Chasse de Meknès le 14 janvier 1944.

Il se porte volontaire pour le front de l’Est et rejoint le Régiment « Normandie » le 9 mai 1944 après avoir été affecté le 29 février 1944 et promu au grade d’Aspirant le 15 mars 1944. Arrivé en URSS, il est affecté à la 2eme Escadrille « Le Havre ». Nommé Sous-Lieutenant le 25 septembre 1944, il termine la guerre avec deux victoires individuelles et 1 victoire en collaboration à son actif. Il rentre en France le 20 juin 1945 aux commandes de son Yak 3 puis il fait mouvement avec le GC III « Normandie-Niemen » à Toussus-le-Noble le 1 avril 1946.

Le 16 septembre 1946, il est affecté au GC 111/6 et nommé Lieutenant le 25 septembre 1946. Envoyé en Indochine, il arrive à Tan-Son-Nhut le 22 juillet 1949. Il sera basé à Gia-Lam puis à Langson. Le 12 juillet 1950, il est rapatrié sanitaire et hospitalisé au Val de Grâce le 14 juillet. Suite à un examen médical, il subit une restriction de personnel navigant limitée aux appareils de liaisons.

Il est nommé Capitaine le 1er février 1952. Durant l’été 1952, il est affecté à la base aérienne 707 de Marrakech puis à la zone de défense aérienne 901 puis à la 902. Le Capitaine Versini est rayé de la liste des personnels navigants le 30 avril 1952 et il sera ensuite successivement affecté

  • au SAD 932 à Ajaccio de 1952 à 1958,
  • au Centre de Détection et Contrôle 10.942 de Lyon Satolas de 1958 à 1961,
  • au SDA 10.951 à Alger La Reghaia de 1961 à 1963,
  • à la BA 120 de Cazaux de 1963 à 1965.

Le 5 janvier 1965, il est intégré au corps des officiers des bases de l’Air et nommé commandant à compter du 1er février 1965.

Affecté au CATA 855 de Bordeaux le 3 novembre 1966, en congé spécial pour longue maladie, il décède le 11 décembre 1966.

Source .• www.cieldegloire.com/004 versini.php

Il est honoré par un square Aspirant Versini, boulevard Merle dans le 120 arrondissement de Marseille.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s