Jean-Claude Daurat roule d’abord pour lui, c’est pour cela que ça n’avance pas.


Il est des échanges qui sont révélateurs des motivations de chacun : la rencontre avec le Président du Conseil départemental la semaine dernière en est un.

FP1170350 (3)aisant suite à l’annonce de Jean-Yves Gouttebel du lancement d’une étude d’analyse sur les déplacements entre le Livradois-Forez et le bassin de la Loire, et prenant la parole après mon intervention Jean-Claude Daurat a reproché aux conseillers départementaux d’avoir oublié la RD 202…

Connaissant le tracé de cette route, évidemment, j’ai simplement ironisé en indiquant que, comme la route passe par le village des « Sauvade » je ne voulais pas « tirer la couverture à moi ».

Daniel Barrier – et il avait raison – a été plus explicite : il a dénoncé l’habitude des élus de penser d’abord à leur pré carré, la RD 996 pour les élus d’Ambert et, pour Jean-Claude Daurat la route traversant, vous l’aurez deviné, la commune de Dore l’église… Avec pour conséquence qu’au final on n’avançait pas depuis des années.

Quelques instants plus tard Jean-Luc Coupat a donné un nouvel exemple de cette dérive nuisible. Alors que nous avons obtenu la mise en place d’une liaison rapide par bus vers Clermont-Ferrand avant 8 heures le matin, il a expliqué qu’il ne fallait surtout pas oublier la liaison par… Saint Amant et Cunlhat… La même manœuvre avait conduit il y a quelques années à réduire à néant le moindre changement partout.

20170405_101833

Les choses ont changé désormais : il ne s’agit plus de faire plaisir à tel ou tel mais de se donner les moyens d’un vrai choix, bénéfique à tous et partagé. C’est l’objet de cette étude, c’est l’objet de la mise en place de cette ligne rapide de transport. Nous ne savons pas ce qu’il en ressortira mais il faudra ensuite prendre chacun nos responsabilités d’élus. Il n’est plus acceptable aujourd’hui de saupoudrer au gré des envies des copains. Nous nous réjouissons donc que Jean-Yves Gouttebel l’ait parfaitement compris et mis en œuvre sur ce dossier. Nous serons avec lui sans hésitation.

P1170377 (2)

 

3 réflexions au sujet de « Jean-Claude Daurat roule d’abord pour lui, c’est pour cela que ça n’avance pas. »

  1. L’alleu des Sauvades ??! Plus sérieusement, à la fin du siècle dernier, les tubes sous vide (hyperloop, aujourd’hui!…) avaient été retenus, en même temps que l’Altro, par la Commission Européenne aux transports, et ce, avant même que Jacques BARROT n’en prenne la tête, afin de désenclaver le Massif Central. Le T88, cet itinéraire trans européen Lisbonne – Moscou, passe par le Livradois – Forez. Le T8, Paris – Nimes / Méditerranée y passe, lui aussi, et c’est le prolongement du T1, Londres Bruxelles Paris, qui pourrait devenir Paris Bruxelles Amsterdam, avec le Brexit… Mais voulez donc d’un transport sans risque de verglas, de pluie et surtout sans hydrocarbures ? 58 000 morts en 2015 pour cause de particules fines? Schumpeter, relève toi, ils sont devenus fous !?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s