Avec Mus’énergie, de la vraie politique d’aménagement du territoire !


P1050300 (2)Les assemblées générales d’associations sont toujours un moment précieux pour les élus. Les 400 associations du canton nous donnent donc l’occasion de connaître un certain nombre de ces moments précieux. A chaque fois différents, parfois étonnants, toujours passionnants.

Samedi dernier a eu lieu l’assemblée générale de l’association Mus’énergie : a priori rien de bien spectaculaire, sinon le patrimoine extraordinaire que les bénévoles de l’association se battent pour faire vivre et offrir aux visiteurs. Nous avions eu l’occasion des les rencontrer peu de temps après notre élection et l’échange avait été tout à fait intéressant avec des interlocuteurs passionnés et passionnants, avançant avec une grande rigueur et une exigence de qualité.

Il se trouve que l’association avait été pressentie pour être partie prenante d’une opération de mutualisation conduite par la Maison du Tourisme afin de mettre en synergie 9 musées du territoire dont le moulin Richard de Bas, le musée de la céramique de Lezoux, le musée de la dentelle d’Arlanc ou la chapelle des pénitents de Marsac en Livradois et donc Mus’énergie. L’opération a finalement « capoté », seuls 3 musées ayant accepté au final.

Mettant en avant à juste titre les contraintes financières induites (un engagement sur plusieurs années à hauteur de plusieurs milliers d’euros), l’asmusenergiesociation n’a pas finalement donné suite. Cependant l’assemblée générale a permis de mettre en évidence une autre démarche de mutualisation, cette fois-ci seulement limitée à 4 musées d’Ambert à laquelle l’association a adhéré.

Devant mon étonnement le Président et les membres de l’association on mis avec une grande sincérité sur la table des enjeux plus complexes de stratégie de développement et de communication : quelle est l’échelle pertinente pour porter l’animation touristique ? pour faire court, Ambert, l’arrondissement d’Ambert ou le territoire du Parc Naturel Régional Livradois-Forez ?

S’en est suivi un débat qui a prolongé quelques peu la durée de l’assemblée générale – que ses membres acceptent de m’en excuser – et s’est prolongé ensuite plus d’une heure autour d’un solide verre de l’amitié. De l’aménagement du territoire on est passé en enjeux routiers, aux enjeux économiques en passant par le devenir de l’aérodrome pour finalement avoir un échange que n’aurait pas renié telle ou telle commission du Conseil départemental, du PNRLF ou du Pays de la vallée de la Dore.

Que ceux qui ont pris la peine de débattre, président en tête,  soient vivement remerciés et si l’échange m’a fait arriver très en retard à mes rendez-vous ultérieurs il a permis de souligner encore une fois, s’il en était besoin, le rôle essentiel des bénévoles des associations dans l’élaboration du projet d’avenir de notre canton et au delà. Vous avez la parole, prenez-là avec Mus’énergie et les autres !

A retrouver sur http://www.mus-energie.fr/ avant de visiter et de faire visiter le musée. C’est un incontournable d’ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s