Retour sur Rossini à Job avec le choeur Emmanuel Chabrier


WP_20151107_21_41_01_ProUne chose est sûre : les absents ont eu tort et ce concert fait évidemment partie des nombreux bons moments qui illuminent notre nouvelle vie de conseillers départementaux.

P1030585C’est dans une église remplie d’amateurs que sous la baguette de Jean Lacroix le choeur Emmanuel Chabrier les musiciens Laurent Martin au piano, Philippe Bourlier, à la fois inattendu et remarquable à l’accordéon diatonique,  et les solistes, Céline de Richaud, Anne Savi, Pierre Lacroix et Francis Got ont fait grosse impression, laissant partir à regret des auditeurs ravis, souriants et certains d’avoir passé P1030584une excellente soirée.

Pour l’anecdote le monde est petit : le musicologue Carl de Nys m’a fait découvrir, au moment même où il lançait l’idée du choeur Emmanuel Chabrier, en 1978, le Don Juan de Mozart dont il était l’un des grands spécialistes, lors d’un stage à Valprivas, dans la Haute-Loire voisine.

Un grand merci à tous, à toi Jean tout particulièrement pour montrer, comme toujours, qu’ici l’excellence règne. Ce n’est pas un hasard si tu es de ceux qui nous accompagnent avec exigence et ambition pour notre territoire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s