DALD, suite et fin : méprisant, ridicule et pitoyable.


Il aura fallu un mois pour que la « lettre de cadrage » promise par la vice-présidente Dominique BRIAT en session courant juin nous parvienne :  lettre de cadrage DALD 2015

Alors qu’il semblait que les choses avaient progressé, stupéfaction complète en découvrant qu’il s’agit en fait de la reprise du document initialement proposé, y compris le paragraphe ridicule que nous avions dénoncé sur les repas, concours de belote et don du sang (https://ambert2015.net/2015/05/27/dald-la-souris-a-accouche-dune-montagne-cest-dire/) et dont nous pensions qu’il avait disparu à jamais.  Je m’en tiendrais à 3 mot : méprisant, ridicule et pitoyable pour clore le sujet.

Méprisant pour le travail des élus, pour les débats en commission et en séance, et surtout pour les organisateurs de kermesse, de loto et autres manifestations regardées de haut. Peut-être devrons-nous aller à la « capitale » pour bénéficier d’une véritable animation, bouseux incultes que nous sommes ? Pourtant, en d’autres temps, les kermesses villageoises étaient objet de toile de maître, mais il est vrai que Bruegel le jeune n’était pas puydomois…

Brueghel le jeune : la Kermesse villageoise - ici le tableau du musée Calvet d'Avignon

Bruegel le jeune : la Kermesse villageoise – ici le tableau du musée Calvet d’Avignon

Ridicule : notamment par l’inventaire àshadok2 la Prévert que nous avons déjà évoqué. C’était même tellement ridicule que ceci n’a pas été porté dans la délibération que nous avons eu à voter – et pour cause, elle aurait été rejetée – mais que cela ressort subitement.

On ajoutera le « menu » 1 + 2, 1 + 3 ou 2 + 3 de la fin de la lettre, pour les benêts qui n’auraient pas compris ce que signifie 2 possibilités parmi 3. Rassurez-vous : les voyages scolaires continuent à animer les cantons…

Pitoyable : de dogmatisme, de stéréotypes dépassés et de vérités révélées.

On pourrait en rire et/ou en pleurer, mais au final beaucoup de temps perdu devant une montagne de certitudes égocentriques et suffisantes. Nous prendrons nos responsabilités, soutiendrons les associations locales qui animent ce canton, et nous verrons bien ensuite ce qu’il en ressortira lors du vote en séance.

Michel SAUVADE

Une réflexion au sujet de « DALD, suite et fin : méprisant, ridicule et pitoyable. »

  1. Ping : DALD : comme quoi, rien n’est désespéré : Dominique Briat nous téléphone… inattendu. | Valérie PRUNIER / Claire RICHARD, Michel SAUVADE / Daniel BARRIER, vos conseillers départementaux pour vivre et travailler ici

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s