1ère session : élection du président et des vice-présidents. Il est malin Jean-Yves…


Aucun suspens pour l’élection du Président du Conseil départemental : le journal La Montagne de ce matin annonçait l’accord passé entre les gouttebeliens et les socialistes pour ne former qu’un seul groupe : le groupe socialiste, radical et républicain. L’affaire était donc ficelée.

C’est donc avec 37 voix qu’il a été élu au premier tour de l’élection, devant Jean-Marc Boyer, notre candidat de l’Union des républicains. Une troisième candidate, Jocelyne Glace-Legars a recueilli les voix des 5 élus du Front de Gauche.

Aucune surprise donc, contrairement à l’élection de 2011 : http://ambertaucentre.org/2011/04/01/la-methode-gouttebel-bravo-le-marionnettiste/ ; pas davantage de voix perdues en cours de route chez les uns ou chez les autres. Pas plus de « sans étiquette » non plus. Tant mieux, les choses sont claires.

Il a fallu ensuite déterminer le nombre de vice-présidents. Nous avions annoncé durant la campagne que nous diminuerions le nombre de vice-présidents de 30 %, soit 10 au maximum : avec 12 postes – contre 15 précédemment cependant, reconnaissons-le – , ce n’est pas le choix de la majorité départementale. Nous avons donc voté contre.

Une seule liste de vice-président a été déposée ensuite : 4 gouttebelliens et 8 socialistes ont été nommés sans vote.

retrouvez le reportage de France 3 Auvergne : http://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne/2015/04/02/puy-de-dome-suivez-en-direct-l-election-du-president-du-conseil-departemental-695425.html

ou revivez la totalité de la session du 2 avril à partir du site du Conseil départemental :

http://event.novialys.com/Datas/cg63/394084_551d673a93587/?embed=true

Et pour demain 107 pages de projet de délibération à lire, mais il est vrai qu’il y a les différentes commissions sur lesquelles nous avions travaillé tout le matin au sein du groupe de l’Union des Républicains…

2 réflexions au sujet de « 1ère session : élection du président et des vice-présidents. Il est malin Jean-Yves… »

  1. Eh voilà… Tout est bien qui finit bien… Quelques personnalités fortes du paysage politique départemental ayant été sacrifiées sur l’autel de la PARITE, toute la majorité puydomoise s’en retrouve sans aucun mal de nouveau unie comme en quatorze (remarquez, on n’est jamais qu’en quinze, mais on a changé de siècle…).
    Avec tout çà, on va de nouveau savoir que le social coûte très cher, mais au moins, avec une telle majorité, on saura demander à l’état de respecter son contrat et de faire resescendre les moyens nécessaires, puisque c’est ce manque d’engagement de l’état que l’on dénonçait jusqu’à présent.

    Etat, Région, département : tous les vents sont favorables. Je ne doute donc pas un instant de la réalité du désenclavement du canton d’Ambert, et çà me donne un espoir nouveau. Les moyens seront là. Mme Prunier et M. Sauvade, A vous de jouer ! Je veux vous entendre. Je suis prêt à vous aider pour que (re)Vive le canton d’Ambert !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s