Saint-Martin des Olmes pour une campagne plus politique au plus près des réalités du canton d’Ambert.


DSCN3481Pour la première fois nous avons du renoncer au traditionnel « tour de table » des candidats et des participants à la réunion communale : trop de monde... Même si cela introduit un peu de distance, c’était évidemment nécessaire dans la commune dont Daniel BARRIER est le maire. A noter la présence très appréciée d‘Ivan NEEL, le précédent maire de Saint-Martin des Olmes et président fondateur de la communauté de communes Livradois, Porte d’Auvergne.Toujours aussi informé, il n’a pas laissé sa place dans le débat et pris le temps ensuite de faire plus ample connaissance avec les candidates… Sacré Ivan !

Pour la première fois la dimension politique de l’élection a été mise en avant : L’investiture que nous a accordée l’Union des Républicains fait de nous les seuls candidats à même de proposer une alternance de centre et de droite au sein du futur Conseil départemental. L’engagement politique assumé des candidats, UMP pour Valérie PRUNIER, MoDem pour moi-même, le soutien manifesté par Simone MONNERIE, Jacques FORCE et Patrick BESSEYRE (par ailleurs très efficace directeur de campagne), tous trois membres du comité départemental de l’UMP est clair et public. Jean-Marc BOYER, conseiller général sortant et président du groupe de l’Union des Républicains le manifestera d’ailleurs ici dans les jours à venir. Avec nous vous savez qui sera demain dans la majorité départementale pour REUSSIR ENSEMBLE.

Pour la première fois de nombreuses interrogations sur  les autres candidatures ont été soulevées par les spectateurs : Les conseillers sortants ont-il « fait le métier » ? Quelles seraient les alliances dans une future gauche départementale ? Peut-on se vendre au plus offrant une fois élus ? Quelle place pour le Front national ? tout ceci contribue à rendre plus obscur un scrutin qui peine à motiver les électeurs. Et on les comprend ! L’action locale n’a de sens que relayée au niveau départemental et devant les parlementaires avec force par des conseillers départementaux ruraux qui seront moins nombreux.

logo UR 63-AmbertEncore une fois les discours des participants, élus, entrepreneurs se sont faits le relais des difficultés rencontrées : image dévalorisante portée par les élus actuelle (« Ambert c’est loin« ), absence de progrès (« je mets autant de temps pour aller à Clermont-Ferrand qu’il y a 30 ans « ), manque de soutien (« quasi impossible de trouver un maître d’apprentissage pour les jeunes« ) ; sans parler du propriétaire à qui le Conseil général fait couper les arbres avant l’heure pour acquérir sa parcelle et finit par ne pas l’acheter sans la moindre explication !… Nous, nous sommes fiers de ce territoire, des femmes et des hommes qui le font vivre, nous le ferons savoir partout et serons à leur côté pour faire sauter les verrous qui nous empêchent de décider de notre avenir !

Le verre de l’amitié a permis à Valérie PRUNIER et à Claire RICHARD d’aller à la rencontre des Saint-Martinois qui leur ont réservé un accueil des plus chaleureux, comme on sait le faire ici. Merci à vous : demain, elles porteront nos espoirs.

DSCN3489

Une réflexion au sujet de « Saint-Martin des Olmes pour une campagne plus politique au plus près des réalités du canton d’Ambert. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s