Canton d’Ambert : les décisions de la commission permanente du 9 septembre 2019

Solidarités sociales

N° 1.04 Aides à divers organismes et associations intervenant dans le domaine de la solidarité et de l’action sociale et médico-sociale

 FNATH « accidentés de la vie » : 3600 €

ADRA (Association Départementale de Défense des Retraités agricoles du Puy-de-Dôme) : 2000 € (2018 : 2300 €)

 N° 1.05 Adhésion du Département du Puy-de-Dôme à la plate-forme nationale « CULTUREàVIE ».

 Depuis 2016 pour partager des ressources à télécharger. 4200 €

N° 1.09 Action d’Insertion Sociale (AIS) « Maison de l’Alimentation d’Ambert »

 Subvention de 17000 €, identique à 2018

En 2018, 531 personnes ont été aidées par la « Maison de l’Alimentation » (606 en 2017), dont 32 % sont bénéficiaires du rSa (42 % en 2017). 46,7 tonnes de denrées ont été collectées et redistribuées (50 tonnes en 2017).

241 situations ont fait l’objet d’un suivi essentiellement à des fins de stabilisation du budget et d’accès à l’alimentation.

Par ailleurs, ont été mises en place ou poursuivies les actions collectives suivantes :

  • intervention de l’équipe du Relais Santé d’Ambert autour des thématiques diététique, hygiène de vie… ,
  • ateliers cuisine animés par un bénévole, dont certains en partenariat avec la Maison des Solidarités
  • d’Ambert autour de l’action « un temps pour soi »,
  • coin lecture animé par deux bénévoles (1 064 prêts de livres et DVD en 2018),
  • service de coiffure gratuit animé par une professionnelle à la retraite (1 fois par mois),
  • atelier en partenariat avec la Communauté de communes Ambert Livradois-Forez, animé par les maraîchers locaux et une bénévole,
  • atelier décorations de Noël animé par les élèves du lycée « Blaise Pascal » d’Ambert.

« La Maison de l’Alimentation d’Ambert » est devenue un acteur incontournable de l’aide alimentaire, reconnu pour son fonctionnement exemplaire. En outre, en diversifiant ses activités dans le champ du lien social, elle s’affirme de plus en plus comme un « tiers-lieu » sur le territoire.

N° 1.16 Action d’Insertion Sociale Relais Santé d’Ambert (Centre Hospitalier de Thiers-Ambert)

 En 2018, 145 personnes ont ainsi été reçues (contre 135 en 2017) dont 111 (contre 102 en 2017) ont été vues pour la première fois. Ces suivis ont concerné 89 femmes (contre 82 en 2017) et 56 hommes (contre 53 en 2017). La tranche d’âge la plus représentée est celle des 35-49 ans avec 31 personnes.

842 entretiens ont été conduits, contre 752 en 2017, dont :

  • 140 par le travailleur social (122 en 2017),
  • 327 par l’infirmière (284 en 2017),
  • 375 par la psychologue (348 en 2017).

A l’issue du passage par le Relais Santé, 40 personnes ont accédé à des droits contre 32 en 2017.

Outre les suivis individuels, 12 actions collectives ont été réalisées et ont concerné 409 personnes. Les thématiques abordées ont porté sur la présentation du Relais Santé, de diverses actions autour de l’accès aux droits, de prévention et promotion de la santé… Ces actions ont été menées en partenariat avec Pôle Emploi, la Mission Locale, le GRETA, « La Maison de l’Alimentation d’Ambert », l’ARDOC, la CPAM, l’ANPAA, la Mutualité Française, la Ligue contre le Cancer et l’ARS.

12 500 € (participation identique à 2018) Faute d’orthographe

N° 1.26 Mise en œuvre d’une association intermédiaire sur le département du Puy-de-Dôme par l’association intermédiaire LASER03

 L’Association Intermédiaire (AI) Laser03 est une structure dont l’activité principale consiste à mettre à disposition du personnel auprès de particuliers, établissements publics, associations, collectivités, entreprises. Elle emploie prioritairement des personnes en situation de chômage et/ou d’exclusion, tout en contribuant au développement d’une offre de services dans divers domaines tels que l’entretien des locaux, le service à la personne, l’entretien d’espaces verts et l’agriculture, notamment la lutte contre le Campagnol terrestre. Elle intervient sur l’ensemble du département, avec une prédominance en milieu rural. Son siège est basé à Rochefort-Montagne et des permanences seront assurées sur d’autres communes (Issoire, Ambert, Pontgibaud, Courpière, Riom, Saint-Eloy-les-Mines et Saint-Sauves d’Auvergne). 25 000 €

N° 1.29 Convention de financement avec l’Association pour le Droit à l’Initiative Economique (ADIE)

 L’Association pour le Droit à l’Initiative Economique (ADIE) est une association nationale reconnue d’utilité publique. Le siège est à Paris, les autres sites ADIE sont des antennes locales (13 au total).

L’Association pour le Droit à l’Initiative Economique développe trois missions principales au sein de son antenne du Puy-de-Dôme :

  • elle apporte une aide au financement pour les micro-entrepreneurs qui n’ont pas accès au crédit bancaire,
  • elle propose un accompagnement à ces micro-entrepreneurs avant, pendant et après la création de leur entreprise pour en assurer la pérennité et ce, jusqu’à 7 ans après la création,
  • elle contribue à l’amélioration de l’environnement institutionnel du microcrédit et de la création d’entreprises.

Elle intervient sur l’ensemble du département, en proposant des permanences délocalisées (Clermont-Ferrand, Riom, Thiers, Issoire) et propose un service spécifique et renforcé pour les zones les plus éloignées (Sancy, Brassac-les-Mines, Ambert).

30 000 € de subvention

Education, jeunesse, culture et sport.

N° 2°19 Aide à l’équipement des associations sportives

  • Ambert subaqua club : 2000 € à 25 % pour l’achat d’un compresseur de 13 797,36 €

Finances et infrastructures

N° 3 .14 Déneigement de la voirie communale – Dépenses d’investissement – Programme 2019

 400 000 €

Eglisolles : 4680 € de subventions à 80 % pour une saleuse

St Just : 6040 € à 80 % pour une saleuse

St Alyre d’Arlanc : 1000 € à 80 % pour des chaînes

Sauvessanges : 2000 € à 80 % pour des chaînes

Thiolières : 800 € pour des chaînes à 80 %

Viverols : 1124 € à 80 % pour une lame et des chaînes.

Solidarités territoriales et développement local

N° 4.01 Contrats Territoriaux de Développement Durable

 – Ambert Livradois-Forez a présenté et approuvé le contrat 2019/2021 lors de son Conseil communautaire du 27 juin 2019.

L’enveloppe triennale dédiée a été fixée à 606 811 € sur la base de 1 926 543 € de dépenses.

AU TITRE DES ROUTES : 5 500 000 €

– RD n° 996 – aménagement entre Ambert et St-Anthème – 1 ère tranche jusqu’aux Pradeaux (communes d’Ambert, St-Martin-des-Olmes et Grandrif).

– RD n° 996 – aménagement entre Ambert et St-Anthème – 2 ème tranche à partir des Pradeaux (St-Antheme).

AU TITRE DES COLLEGES : 2 678 000 €

– Collège « Jules Romains » à Ambert : 430 000 €

o extension de la demi-pension.

– Collège de Saint-Anthème : 490 000 €

o mise en accessibilité

– Collège de Saint-Germain-l’Herm : 1 400 000 €

o rénovation énergétique.

– Collège de Cunlhat 358 000 €

o accessibilité 310 000 €,

o rénovation appartement de fonction 48 000 €.

AU TITRE DES ESPACES NATURELS SENSIBLES : 150 000 €

1 ENS départemental, ENS de la Vallée du Fossat (Job). Projets d’acquisitions foncières en cours à chiffrer.

AU TITRE DU NUMERIQUE : 4 243 600 €

Dans le cadre de la phase 2 du Réseau d’Initiative Publique Très Haut Débit (2017/2021), le Département participe au déploiement de la fibre sur 10 communes pour un montant de 2 300 000 €.

Dans le cadre de la phase 3 du RIP (2019/2022), 17 communes supplémentaires seront équipées par la fibre, pour un montant de 1 943 600 €.

568 131 € pour la MSAP de Saint Germain l’Herm

38680 € pour le gîte des Pradeaux

N° 4.02 FIC

 BAFFIE :

  • Voirie communale 1402 €, accessibilité au cimetière 1457 €, travaux salle polyvalente 1121 €

CHAMPETIERES :

  • Voirie communale : 11 333 € à 25 %

DORANGES

  • Voirie communale : 4368 € à 25 %
  • Création de places PMR : 3207 € à 25 %

JOB :

  • Voirie communale : 17 949 € à 20 %

ST JUST :

  • Voirie communale : 7119 € à 25 %

ST ROMAIN :

  • Voirie communale : 14 546 € à 25 %

N° 4.03 Syndicat Mixte du Parc Naturel Régional Livradois-Forez Convention de partenariat 2019 – Avenant n° 1

 33 333 € d’achat de véhicules électriques

N° 4.09 Renforcement de la mobilisation de la ressource forestière

 Soutien à la restructuration foncière forestière

  • Ambert : 1 dossier
  • Saint-Anthème : 1 dossier
  • Saint Romain : 1 dossier
  • Sauvessanges : 1 dossier

Travaux de reboisement

  • Viverols : 1 dossier

Environnement, habitat et grands projets

N° 5.01 Travaux et études d’alimentation en eau potable et d’assainissement

 SIAEP du Haut-Livradois : renouvellement de conduites d’eau potable sur la commune de Dore l’Eglise

Les Jeunes Agriculteurs de l’intercanton d’Ambert ont fait fort : « Terre en fête » particulièrement réussie ce dimanche.

Ils n’ont pas plaint la peine : les JA de l’intercanton, aidés par les anciens, ont fait le métier : une vraie fête et un message à tous ceux qui ne croient pas en l’avenir de l’agriculture ici : elle est bien vivante, dynamique, portée collectivement.

Toute la journée les sourires étaient nombreux chez les petits et les grands, grâce à des attractions particulièrement réussies. La course de dromadaires a même eu les honneurs de France 3 Auvergne dans son 19/20 de ce soir.

Lors de la remise des prix du concours de labours les discours étaient plus politique : donner les moyens à l’agriculture ici c’est une évidence, et le message porté par le Président des JA du Puy de Dôme, Baptiste ARNAUD et le Président de la Chambre d’Agriculture David CHAUVE a été clair.

Soyez assurés que les conseillers départementaux du canton sont à vos côtés : je l’ai répété à la tribune et, comme sur les autres dossiers, Valérie PRUNIER et moi-même ne lâcheront rien !

Félicitation donc aux femmes et aux hommes de Jérémy PEGHEON, même la pluie impressionnée par le travail a attendu le soir pour commencer à se manifester.

Fourmofolies à Ambert : eh oh, le Département 63, fais pas ton radin !

Les fourmofolies transforment le centre d’Ambert en une gigantesque ferme mais aussi en un lieu de convivialité qui rassemble professionnels du monde agricole, habitants de l’arrondissement et touristes nombreux en cette saison. C’est donc un temps fort de la vie estivale ambertoise.

A une époque où la situation est difficile pour de nombreux exploitants, ou le sentiment de ne pas être écoutés souvent, d’être ignorés ou méprisés parfois, cette manifestation qui allie qualité des productions et brin de folie est sans doute la meilleure réponse à faire à ceux qui ne croient pas en nous. En tous cas, ici, nous croyons en nous et nous savons que l’agriculture continuera à être indispensable ici comme ailleurs.

Sachant que le Département du Puy de Dôme ne finançait plus la manifestation – ce qu’il faisait auparavant à hauteur de 10 000 € – nous avions pris des informations sur les raisons : le cabinet du Président nous a répondu que le plafond des aides publiques était atteint ; sauf que le Vice-Président et les services ont expliqué aux intéressés qu’il n’y avait plus d’argent… Faudrait savoir…

Bref, rendez-vous est pris d’ici à la fin du mois pour faire le point et soutenir cette manifestation à la hauteur qu’elle mérite. Après le concours de maréchalerie de Doranges, le World Festival d’Ambert et on en oublie, encore un dossier à défendre sur notre canton. Nous le ferons avec plaisir et détermination, comme d’habitude !

 

Moralités :

  • on a toujours intérêt à solliciter les conseillers départementaux locaux, ils ne peuvent pas tout mais ils sont au service des associations et des acteurs économiques du territoire : aucune demande de DALD ne nous a été faite pour cette manifestation. Dommage, le soutien est évident. D’autres pistes peuvent aussi être mobilisées, concernant la communication notamment.
  • A en juger par le résultat, pas sûr que mobiliser les conseillers départementaux pour cuisiner la fourme par contre soit gage de succès… mais la qualité du produit donne envie de toutes façons.

 

  • Il vous reste tout ce dimanche pour vous en mettre plein les yeux et plein les papilles. Dépêcher-vous, le Brie de Meaux et de Melun, invité d’honneur de cette édition 2019 est déjà épuisé…Venir aux fourmofolies, c’est un bon dimanche assuré !

A retrouver sur http://www.fourme-ambert.com/fr/les-fourmofolies-2019-le-festival-de-musique-gourmande/

Vive la Fourme d’Ambert !

 

Quand les conseillers départementaux du canton – et donc le Président – découvrent dans la Montagne la situation de l’abattoir d’Ambert…

La municipalité ambertoise nous a habitués à jouer « perso » depuis bien longtemps avec des conséquences pour le moins défavorables pour l’ensemble de l’arrondissement, et donc du canton. On peut citer le fiasco du guichet SNCF, la gestion de l’accueil de la petite enfance ou les relations avec la communauté de communes ; on en restera là pour ne pas alourdir le propos.

Cela a cependant été une surprise pour les conseillers départementaux que nous sommes de découvrir par le journal La Montagne la situation de l’abattoir d’Ambert. Il faut dire que nous avons été associés de très loin au travail collectif indispensable pour maintenir à tous prix cet outil de proximité : une réunion en mairie en 2015 et une invitation à une inauguration. Ca ne va pas chercher très loin, malgré les promesses répétées de donner des informations et d’associer le plus largement possible… On connait l’implication du Département dans la politique agricole locale, même si cela demeure en deçà de nos attentes.

Quoiqu’il en soit un placement en redressement judiciaire ce n’est pas rien et les propos rassurants de la mairesse dans le journal n’engagent que ceux – de moins en moins nombreux – qui croient aux belles paroles de la municipalité ambertoise : c’est aux actes qu’on jugent l’action, pas aux promesses.

Nous avons donc saisi, avec les conseillers départementaux du canton des Monts du Livradois le Président Gouttebel qui a découvert lui aussi l’information par le même canal que nous. Ce n’est pas comme si le Département, depuis longtemps était un partenaire financier conséquent œuvrant pour le maintien de cette structure. Mais peut-être la commune d’Ambert est capable de redresser seule la situation sans les autres collectivités locales…

Il serait surprenant que l’exécutif départemental en reste là : au delà des comptes à rendre, c’est surtout pour le maintien de l’abattoir qu’il faut se mettre autour de la table. Il faut juste y être invités…

Il reste moins d’un an pour comprendre qu’à plusieurs on est plus intelligents…

Canton d’Ambert : les décisions de la commission permanente du 28 janvier 2019.

Galerie

 Solidarités sociales N° 1.05 Financement 2019 des conventions « Section IV » relatives aux actions ERAD, INFO’DOME et ERMA Espaces ressources Aides à Domicile (ERAD) : CLICd’Ambert : 25 000 € INFO’DOME : Mis en œuvre par les CLIC dont Ambert : 15 000 € maximum … Lire la suite

Foire d’automne à Arlanc : maintenir l’activité au coeur du canton.

Galerie

Cette galerie contient 4 photos.

Maître-mot dans l’ensemble des discours prononcés par les officiels lors de l’inauguration de la traditionnelle foire d’automne à Arlanc : rendre compte de la vitalité économique sous toutes ses formes, de la vie associative à l’agriculture en passant par le … Lire la suite

Canton d’Ambert : les décisions de la commission permanente du 15 octobre 2018

Galerie

Solidarités sociales Education, jeunesse, culture et sport. N° 2.02 Dépense d’équipement en mobilier et matériel dans les collèges publics –       Collège J. Romains d’Ambert : o   L’armoire de stockage des produits chimiques de la salle de SVT n’est plus conforme et … Lire la suite

Canton d’Ambert : les décisions de la commission permanente du 10 septembre 2018.

Galerie

 Solidarités sociales N° 1.03 Action d’insertion « relais santé d’Ambert » – Centre hospitalier de Thiers-Ambert  Le Relais Santé d’Ambert assure l’accueil, l’orientation et l’accompagnement des bénéficiaires des minima sociaux et de personnes en difficulté vers l’accès aux soins de santé. Cette … Lire la suite