Le général OTT mange son képi à Saint Dier, André Chassaigne et les parlementaires bottent en touche à Ambert. C’est clair, on n’est pas aidés…


kepiComme vous l’avez vu, le général OTT a compris à Saint Dier qu’il n’était pas le patron : la mobilisation a tous les niveaux pour empêcher la fermeture pure et simple de la brigade a porté ses fruits. Il n’a toujours pas trouvé notre adresse pour autant. L’étoilé n’aimerait-il pas aller au contact ? Il n’y a que les montagnes qui ne se rencontrent pas, dit-on, et encore… Nous aurons bien l’occasion de lui dire tout le bien que nous pensons de lui. https://ambert2015.net/2018/06/19/le-general-ott-ne-connait-pas-les-conseillers-departementaux-dambert-mais-il-fait-lunanimite-du-conseil-departemental-contre-sa-reforme-transparente/

Pour le regroupement des compagnies de Thiers et d’Ambert nous avons lancé un appel au parlementaires puydômois de toutes origines (https://ambert2015.net/2018/06/13/disparition-de-la-compagnie-de-gendarmerie-dambert-les-conseillers-departementaux-en-appellent-a-tous-les-parlementaires-puydomois/) : il existe des départements où l’action concertée des parlementaires départementaux est régulier. Manifestement, ce n’est pas le cas dans le Puy de Dôme. Une seule réponse écrite d’Eric Gold annonçant un courrier au ministre de l’intérieur et deux contacts oraux, avec le sénateur Jean-Marc Boyer et le député André Chassaigne pour un quasi constat d’impuissance. Quant aux autres, on sait que si on n’a pas besoin d’eux on peut toujours demander quelque chose…

Lors d’un échange cet après-midi André Chassaigne a cependant fait très fort : répondant à ma sollicitation au rassemblement des parlementaires il a expliqué qu’une mobilisation réussie ne pouvait venir que du terrain ; tout juste a-t-il concédé que le rapport de force établi au niveau national pouvait être utile… tu parles Dédé, on cause du collège de Saint Amant…

Sinon, rappelons simplement que le général OTT a informé le député en premier du regroupement programmé et que, si nous avions dû compter sur lui pour avoir l’information, nous attendrions toujours. Moi qui croyait, camarade, que le rôle du Parti Communiste était de marcher un pas devant le Peuple… va falloir que je révise les classiques marxistes ; là, il est à géométrie variable.

Chacun en tirera les conclusions qui s’imposent. Quant à nous, nous continuerons à agir au plus près du terrain avec tout ceux qui ne comptent pas le temps passé au service des autres.

 

 

Une réflexion au sujet de « Le général OTT mange son képi à Saint Dier, André Chassaigne et les parlementaires bottent en touche à Ambert. C’est clair, on n’est pas aidés… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s